Aller au contenu

James Bond : l'autocensure de l'industrie du cinéma américain pour ne pas froisser la Chine

James Bond : l'autocensure de l'industrie du cinéma américain pour ne pas froisser la Chine

Guy Saint-Jacques, ex-ambassadeur canadien en Chine

Plus avec Patrick Lagacé

«PSPP est quelqu'un de passionnant à écouter» -Philippe Cantin
Qui est Véronique Cloutier? : le contrepoids des jeunes
«L'immobilier baisse et c'est normal» -Pierre-Yves McSween

Vous aimerez aussi

Les plus consultés

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75