Aller au contenu
Élection présidentielle américaine

Une campagne de séduction pour conquérir des électeurs libertariens

Une campagne de séduction pour conquérir des électeurs libertariens
Donald Trump / La Presse Canadienne

Le républicain Donald Trump et le candidat indépendant Robert Kennedy Jr. ont tous les deux tenté de séduire les électeurs dits libertariens. 

À l'occasion d'un rassemblement politique, des libertariens ont hué l'ancien président des États-Unis. Pour mousser sa candidature auprès de cet électorat, Donald Trump a mis de l'avant les «bons coups» lors de son passage à la Maison-Blanche, notamment le fait qu'il n'y a pas eu de guerre durant son administration. 


Écoutez le compte-rendu de Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé lundi, sur le sujet. 

«Les libertariens reprochent à Donald Trump tout ce qui touche à la COVID-19, d'avoir mis des restrictions. Parce que oui, on l'associe un peu à l'opposé de Biden par rapport à toutes les restrictions, mais c'est quand même lui qui a développé le vaccin, qui a mis en place des restrictions au niveau du pays, au niveau par exemple des voyages. Donc, il y a quand même eu, oui, des restrictions qui ont été imposées par le Parti républicain à l'époque, lorsqu'il était président, parce que c'est lui qui était là au début de la crise de la pandémie. Alors, ça fait partie des choses qu'on lui reproche. Au niveau économique également, on dit qu'il a tellement dépensé que le déficit est encore plus grand.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

La Cour suprême américaine rejette une plainte
«Imagine les intérêts sur 300 milliards de dollars...» -Valérie Beaudoin
Des photos de Biden suscitent les débats sur sa forme mentale

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00