Aller au contenu

Festival «Netflix is a joke»: Rachid Badouri saisit sa chance aux États-Unis

Festival «Netflix is a joke»: Rachid Badouri saisit sa chance aux États-Unis
Rachid Badouri / Courtoisie - Netflix

Alors qu'il a l'occasion de faire de l'humour à Los Angeles dans le cadre du Festival «Netflix is a joke», écoutez Rachid Badouri aborder avec Catherine Beauchamp et Patrick Lagacé les apparitions dans des Comedy Clubs qui s'apparentent un peu au Festival Juste pour rire de Montréal.

Il explique qu'il a bénéficié de contacts établis lors de précédents festivals pour obtenir des occasions de performer là-bas et que, de fil en aiguille, les occasions se sont multipliées. Il a notamment joué dans le prestigieux club Last Factory.

Il ne cache pas qu'il se sent privilégié, alors que bien peu d'humoristes québécois francophones ont eu cette chance de performer en anglais aux États-Unis, citant au passage quelques exceptions comme Sugar Sammy et Mike Ward.

Il explique par ailleurs qu'il a adapté son matériel pour le public américain, écrivant de nouveaux sketches spécifiquement pour Los Angeles.

Soulignant qu'il aimerait bien envisager une certaine forme de carrière aux États-Unis, il veut toutefois voir cela au «compte-goutte» tout en spécifiant qu'il aura besoin d'y retourner régulièrement, car les choses vont vite si tu veux pouvoir faire ta place dans de grands marchés comme Los Angeles et New York.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«J'avais déjà le souci de l'international avec mes lectures de Tintin»
«Ça fait en sorte que des petits joueurs ne peuvent pas émerger»
Aide médicale à mourir: «Ça appartient à chacun»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00