Aller au contenu
Décès de Jean-Pierre Ferland

«Il était un mélange de profondeur et de frivolité» -Sophie Durocher

«Il était un mélange de profondeur et de frivolité» -Sophie Durocher
Jean-Pierre Ferland / Photo : Graham Hughes / La Presse canadienne

C'est Sophie Durocher, chroniqueuse pour le Journal de Montréal, qui a rédigé en 2005 la biographie de Jean-Pierre Ferland, décédé samedi à l'âge de 89 ans.

Dimanche au micro d'Élisabeth Crête, elle raconte son amitié de 20 ans avec ce grand homme de musique.

«Je suis choyée que Jean-Pierre ait accepté de me faire entrer dans son intimité. Parce que, quand on écrit la biographie de quelqu'un, on va vraiment fouiller dans ses tiroirs. Et comme Jean-Pierre c'était un charmeur, et avec tout le monde, ça a cliqué entre nous.»

Elle discute également de ce que retiennent généralement ceux qui ont eu l'occasion de connaitre ce monument de la culture québécoise, qu'elle qualifie comme un «mélange de profondeur et de frivolité».

«Il pouvait écrire des chansons extrêmement sensibles, extrêmement humaines et, en même temps, c'était un petit peu un cabotin. Les gens qui l'ont côtoyé disent à quel point il était drôle. Et c'est ça le souvenir aussi qu'il faut garder. Bien sûr qu'on pleure aujourd'hui le départ de Jean-Pierre. Mais il faut aussi se souvenir de lui avec cet immense sourire dans le visage avec lequel il a mené sa vie. C'était un Jean-Pierre rigolant, toujours prêt à faire de mauvais tours.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Êtes-vous un bon ami?
«Il sait très bien que l'attention médiatique va se porter sur cette rivalité»
«Je dis toujours “Laissez aller votre cœur d'enfant”»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00