Aller au contenu

«Le défi pour PSPP est de garder cette position jusqu'aux prochaines élections»

«Le défi pour PSPP est de garder cette position jusqu'aux prochaines élections»
Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon / La Presse Canadienne

Le second mandat de François Legault ne ressemble en rien au «mandat fort» qu'il avait demandé aux Québécois lors de l'élection en 2022. Défaite lors de l'élection partielle dans Jean-Talon, les Kings à Québec, la résurrection du 3e lien... Il semble que le chef de la CAQ se soit égaré à de nombreuses reprises. Et les résultats d'un sondage confirment la dégringolade du gouvernement et dévoilent, par le fait même, la remontée du Parti québécois. Or, comment expliquer le retour du PQ au sommet des intentions de vote? Est-ce en raison de la personnalité sympathique et saluée de Paul St-Pierre-Plamondon, ou est-ce à cause des nombreux déboires de François Legault?


Écoutez Philippe Léger dans sa chronique politique au micro d'Élisabeth Crête dimanche matin sur la politique québécoise. 

«La question fondamentale du Parti québécois c'est: ”est ce que les Québécois veulent un référendum ou un pays?” Ça bouge pas beaucoup, ça monte seulement de 1 %. On est à 36 % pour le camp du oui, s'il y avait un référendum aujourd'hui. Donc ce n'est pas nécessairement l'idée, c'est plus la personne, la personnalité de PSPP qui plaît et la personnalité de François Legault qui déplait actuellement. Je pense qu'un des facteurs fondamentaux, c'est que le fait qu'il y a tellement un contraste énorme entre François Legault et PSPP. C'est lui qui paraît le plus authentique, qui paraît fidèle à ses convictions. C'est lui qui monte actuellement dans l'électorat québécois.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

«Ça montre que PSPP est capable d'occuper l'espace médiatique»
«Il fâche les provinces, mais il aura besoin de leur collaboration»
Le Royaume-Uni veut bannir la cigarette

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30