Aller au contenu
Le sketch qui l'a égratigné au Bye Bye

«Je pense que c'est de bonne guerre» -Martin Matte

«Je pense que c'est de bonne guerre» -Martin Matte
Catherine Beauchamp / Cogeco Média

Martin Matte, qui a créé ce beau bébé télévisuel qui fut Les Beaux malaises, va nous revenir avec une autre série télévisée, et cette fois, ce sera à Prime video.

Il vient en parler avec Catherine Beauchamp et Patrick Lagacé. Il note que ce sont les gens de Prime Video qui l'ont approché.

«Prime ont acheté les Beaux malaises, les trois premières saisons, et ils ont dit: «Si jamais il y a une série télé, on aimerait ça le rencontrer. Donc, je les ai rencontrés parce que j'avais déjà commencé à écrire ça il y a un an. Ce projet-là me tient à cœur. Ça fait longtemps que je pense à ce projet là. Puis je leur ai pitché ça, in english, puis, ça a très bien marché. Puis, ils ont dit: «Ça nous intéresse, on a le goût.»

Et de quoi va parler cette série qui va se situer dans les années 1990?

«C'est une période de ma vie. Moi, c'est toujours ça. Mi-1990, c'est des années très très importantes pour moi, plus encore pour mon père. Je pense que c'est inspiré de ça. Mon père avait une vitrerie à Laval, puis je travaillais là. C'est un temps où il n'y avait pas de cellulaire, pas d'internet. Tout ça arrivait. Mon père avait dans la cinquantaine. Il avait l'âge que j'ai aujourd'hui. Il y a eu beaucoup de difficulté à s'adapter à ça. C'est un peu la chute d'un homme qui avait tout réussi. Sa grosse shop, ça allait bien, la famille. Puis tout d'un coup, il y a de la misère à s'adapter, ça dégringole.»

«C'est une période de ma vie que j'avais le goût de raconter mais que j'ai souvent mis ça de côté. C'est quelque chose de fort. C'est des moments forts qui partent du ventre que j'ai le goût de conter.»

Le sketch du Bye Bye

Martin Matte le souligne, en humour, il est de plus en plus difficile de produire sans froisser quelqu'un, un commanditaire, etc. Qu'il faut faire plus attention.

Est-ce qu'on peut donc faire tous les sketchs qu'on veut au Bye Bye? Le 31 décembre, l'un d'entre eux a égratigné Matte pour son talk show qui n'a pas été reconduit.

«Je ne veux pas jouer le jeu de: «Ça ne m'a pas dérangé pantoute.» Honnêtement, je n'étais pas là. J'étais dans le Sud avec ma famille. Fait que ça se prend mieux. Ça ne m'a pas tant dérangé, mais c'est sûr que quand je l'ai écouté sur mon téléphone dans le lit ce matin....

«Mais tu sais, je pense que c'est dans le sens... Comment je pourrais m'exprimer? C'est de bonne guerre, parce que je pense qu'il fesse autant, sinon plus sur sur moi, sur l'artiste arrogant qui a eu du succès, prétentieux, baveux, qui a souvent été baveux avec d'autres aussi. Donc, je le prends comme ça, tu sais.»

On écoute Martin Matte...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Les 12 jurés ont été sélectionnés
«Top gun» à Santé Québec: «Cette personne-là va-t-elle donner des entrevues?»
«Seulement 10% des personnes ne sont pas capables d'avoir un rendez-vous»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00