Aller au contenu
Effets secondaires sérieux

L'Ozempic n’est peut-etre pas aussi inoffensif que l'on pense

L'Ozempic n’est peut-etre pas aussi inoffensif que l'on pense
L'Ozempic provoque de nombreux effets secondaires / Getty Images/CR

Un médicament qui fait fureur auprès de ceux qui veulent maigrir, l'Ozempic, n’est peut-etre pas aussi inoffensif que vous pouvez le croire…

On a l’impression que c’est LA solution miracle pour la perte de poids. Tellement que ce médicament qui a été créé pour soigner le diabète est en pénurie pour les diabétiques…

La Food and Drug administration aux Etats Unis parle d’effets secondaires sérieux à ne pas prendre à la légère.

Au micro de l'animatrice Marie-Claude Lavallée, le Dr Rémi Rabasa-Lhoret,  directeur de l’Unité de recherche en maladies métaboliques et de la Clinique Diabète de l’Institut de recherche clinique de Montréal (IRCM), vient commenter la situation.

«C'est important de souligner qu'il y a des effets secondaires qui sont fréquents avec ce médicament et dont on est sûr qu'il y a un lien de cause à effet. Par exemple, les nausées est le plus fréquent. Puis, il y a des effets secondaires où on suspecte qu'il pourrait y avoir un lien.»

 «Toutes les procédures qui font perdre du poids d'une façon importante peuvent s'accompagner d'une perte de cheveux. Et là aussi, ça a été rapporté. Donc plus que le rôle direct du médicament, ce qui est suspecté, c'est que ce soit la perte de poids secondaire aux médicament qui soit en cause. Ça n'exclut pas qu'il puisse y avoir un lien direct, mais pour l'instant, ça n'est absolument pas démontré.»

Et comment l'Ozempic fonctionne?

En terme de perte de poids, ça agit à trois niveaux. Ça coupe un peu l'appétit. Ça fait en sorte que quand les gens mangent, ils se sentent rassasiés beaucoup plus rapidement, donc on a moins souvent faim et on va manger moins. Ça ralentit un petit peu la vidange de l'estomac qui contribue à ce sentiment de se sentir rassasié. C'est aussi, si on la ralentit trop, la vidange de l'estomac, ce qui explique les nausées, les effets secondaires, le temps.»

On écoute le Dr Rémi Rabasa-Lhoret...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Marie-Claude Lavallée

Deux activités pour les amoureux des chiens
Une troisième tempête de neige à Montréal
Vindredi groovy: les vins (abordables) de janvier

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30