Aller au contenu

Guy A. Lepage: Un gars, une fille et RBO avec le Cirque du Soleil

Guy A. Lepage: Un gars, une fille et RBO avec le Cirque du Soleil
Guy A. Lepage et Sylvie Léonard / Radio-Canada

Un gars, une fille avait déjà fait un retour, mais dès le 4 janvier prochain, ce sont dix nouveaux épisodes de Guy et sylvie qui attendent le public sur ICI TOU.TV EXTRA.

Pour en parler, le gars très connu en question, Guy A. Lepage, vient en discuter avec Catherine Beauchamp et Patrick Lagacé. Et il note d'entrée de jeu que cette nouvelle saison n'était pas prévue initialement.

«On ne le savait pas, dit Guy A. Lepage. Au départ, en faisant quatre (nouveaux épisodes), on se disait c'est vraiment un cadeau, le fun qu'on a eu. Puis, les réactions ont été unanimes. Je précise, positivement, parce que ça peut-être unanimement plate. Puis là, Radio-Canada et nous, on a convenu d'en écrire d'autres. Puis, on n'en a pas trop parlé, c'est-à-dire, on les a écrits et on les a tournés cet été. On arrive avec dix épisodes qui sont complètement terminés, puis on est ben content.»

Le Un gars, une fille, cuvée 2023, a démontré que la série d'antan arrivait parfaitement à être en phase avec son époque. Pourquoi? Selon Guy A. Lepage, c'est en partie dû à Tout le monde en parle.

«En théorie, à l'âge que j'ai, je ne devrais pas nécessairement me désintéresser, mais des fois, on suit notre génération, nos courants de pensée. On se réconforte là-dedans, on a nos lectures préférées. Je me rends compte que naturellement, t'écoutes plus de la musique qui te réconforte, tu lis plus des livres d'auteurs que tu connais en général.

 «Mais moi, j'anime Tout le monde en parle à chaque semaine. Je sais tout ce qui se passe. Je suis au courant même des affaires dont on traite pas qui ont été débattues autour d'une table. C'est comme si j'allais à l'université à chaque année, puis que je recommençais une nouvelle session sur tout ce qui se passe.»

En regardant les épisodes, on n'a pas l'impression que Guy et Sylvie imposent leurs visions, leurs enjeux, qu'ils ne prennent pas parti. Vrai?

«On prend plusieurs partis. Là, tu as quatre, six personnages principaux qui ont chacun un point de vue différent, qui n'est pas nécessairement bon, mais qui n'est pas nécessairement mauvais, qui est légitime. Puis des fois, mon opinion, elle passe pas par Guy, elle passe par un autre personnage.»

Également au menu:

  • RBO avec le Cirque du Soleil

On écoute Guy A. Lepage...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Bombardier digère mal l’arrivée de Boeing…
Comment se sent un médecin lorsqu'il perd un patient?
«Pour arriver aux studios, ça m'a pris 1h30 depuis Pointe-aux-Trembles»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00