Aller au contenu
Premier spectacle solo «Sous pression»

«L’euphorie de la victoire et l’agonie de la défaite» -Louis Morissette

«L’euphorie de la victoire et l’agonie de la défaite» -Louis Morissette
La chroniqueuse Catherine Beauchamp / Cogeco Média

Louis Morissette, 50 ans, proposera son premier spectacle d’humour en solo intitulé Sous pression, dès janvier.

«C’est la base de notre métier que de prendre des risques. Je ne suis plus jeune, mais je ne veux pas répéter la recette qui fonctionne...» 

Pourquoi appeler le spectacle Sous pression

«Parce que ma blonde (Véronique Cloutier), un jour, m’a demandé ce que je disais le plus souvent dans la vie… Je fais souvent référence à la pression…»

Selon le principal intéressé, le spectacle est une sorte de récit autobiographique. Il raconte à la fois «l’euphorie de la victoire et l’agonie de la défaite». 

«J’en ai fait quelque chose de super personnel. J’ai écrit le spectacle un peu comme un film. Pourquoi court-on tout le temps dans la vie?»

Écoutez l’intégralité de l’entretien entre Louis Morissette, l’animateur Patrick Lagacé ainsi que les chroniqueurs Catherine Beauchamp et MC Gilles.

Notons que le fils de Louis, Justin, humoriste en devenir, assurera la première partie du spectacle.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Beauchamp

Classe de maître de Meryl Streep: «Les gens étaient complètement hystériques»
«J'ai été déstabilisée tellement je ne m'attendais pas à ça»
«La complaisance des médias en pâmoison devant Coppola m'a fasciné»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30