Aller au contenu
Entretien avec une étudiante ukrainienne au Québec

Justice internationale et l’Ukraine: «Le Canada peut faire sa part»

Justice internationale et l’Ukraine: «Le Canada peut faire sa part»
Au micro de Patrick LAgacé, écoutez Katerina Sviderskaya, qui est étudiante ukrainienne à la maîtrise en science politique à l’Université de Montréal. / Cogeco Média

Le président Volodymyr Zelensky a pratiquement été reçu en héros, vendredi, à la Chambre des communes, à Ottawa. C’est sa première visite en sol canadien depuis le début de la guerre. 

Dans son discours devant le parlement cet après-midi, il a remercié de nombreuses fois le Canada pour son soutien qui a permis de sauver des milliers de vies. 

Pour en parler, l’animateur Patrick Lagacé s’entretient avec une étudiante ukrainienne qui revient tout juste d’un voyage de deux mois dans son pays d’origine. 

Katerina Sviderska, est étudiante à la maîtrise en sciences politiques à l’Université de Montréal. Elle étudie les atrocités de guerre commises par les Russes en Ukraine.

«C’est un discours qui diffère de ceux livrés précédemment cette semaine aux États-Unis. Aujourd’hui, il a beaucoup insisté sur les questions d’identité et de justice internationale. Je pense sincèrement que c’est un point sur lequel le Canada peut faire sa part.»

Par ailleurs, Katerina Sviderska parle de la contre-offensive des forces ukrainiennes, qui ne semblent pas satisfaire ses alliés.

Rappelons que Volodymyr Zelensky a prononcé un discours ce vendredi.

Le gouvernement canadien, de son côté, a annoncé une nouvelle aide financière de 650 millions de dollars pour l'Ukraine.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Tu peux savoir exactement ce qu'elles ont fait le vendredi» -Meeker Guerrier
«Ça met le mouvement Desjardins dans une drôle de position» -Diane Lemieux
L'autoroute 50: rebaptisée l'autoroute de la mort?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00