Aller au contenu
Frais d'administration élevés de la SAAQ

Taxe sur l’immatriculation: «C'est prohibitif comme tarif!» -Martin Damphousse

Taxe sur l’immatriculation: «C'est prohibitif comme tarif!» -Martin Damphousse
Martin Damphousse, président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Varennes. / Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

L’Union des municipalités du Québec dénonce la menace du gouvernement de sanctionner les municipalités qui imposeront une taxe sur l’immatriculation afin de financer le transport en commun.

Écoutez le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Varennes, Martin Damphousse, aborder avec Luc Ferrandez que les frais d'administration élevés imposés par la SAAQ pour la taxe sur les immatriculations affectent disproportionnellement les petites municipalités et les régions moins peuplées.

«Si on avait eu une formule à pourcentage, ce serait équitable. Mais là, on y va avec un montant fixe et tu le sais, le diable est dans les détails. Quand la Communauté métropolitaine de Montréal veut amener une taxation sur l'immatriculation et qu'il y a un frais d'entrée de 200 000$, mais qu'on le répartit sur 2,5 millions de voitures, l'impact est minime. Mais quand la région de Nicolet, où il y a 15 000 voitures, on charge le même 200 000$, là tu comprends que c'est prohibitif comme tarif! [...] On espère que le 10 mai, lors du grand rendez-vous sur le transport en commun, la ministre (en espérant qu'elle accepte d'être-là), reconnaisse que le gouvernement va apporter des modifications sur la tarification.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Il y a vraiment eu de graves conséquences quand ces données ont été révélées»
Timbres de bière: «Si on enlève ça, on ouvre la porte au marché noir»
«Elle aurait pu être déposée par GND et la gauche pragmatique!» -Philippe Léger

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les grands titres
En direct
En ondes jusqu’à 05:30