Aller au contenu
Infirmières praticiennes spécialisées

«Elles vont pouvoir inscrire des patients à leur nom, de façon autonome»

«Elles vont pouvoir inscrire des patients à leur nom, de façon autonome»
Une infirmière à son poste de travail / Getty Images

Les infirmières praticiennes spécialisées vont pouvoir prendre en charge des patients a annoncé, jeudi, le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Comment les CIUSSS vont gérer le tout pour que cela fonctionne bien?

Pour en discuter, l'animateur Luc Ferrandez parle avec Jonathan Brière, président-directeur général adjoint du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Est-de-l'Île de Montréal.

«En fait, les infirmières praticiennes prennent en charge des patients depuis un bon moment. Depuis 2021, le gouvernement du Québec, en fait, avait modifié les règlements sur la pratique des infirmières praticiennes spécialisées», dit-il.

«Elles pouvaient prendre en charge les patients de façon autonome, diagnostiquer des maladies, déterminer des traitements médicaux, effectuer, par exemple, des suivis de grossesse. La différence, aujourd'hui, avec l'excellente annonce que le gouvernement a fait, c'est qu'on va encore un pas plus loin et elles vont pouvoir inscrire des patients à leur nom de façon autonome qui sont au guichet d'accès à la médecine familiale avec la RAMQ.»

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Il y a vraiment eu de graves conséquences quand ces données ont été révélées»
«Elle aurait pu être déposée par GND et la gauche pragmatique!» -Philippe Léger
Timbres de bière: «Si on enlève ça, on ouvre la porte au marché noir»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30