Aller au contenu

Bien comprendre les paramètres du diagnostic d'obésité

Bien comprendre les paramètres du diagnostic d'obésité
Une personne obèse / Getty Images

L'obésité est en progression sur la planète. Une personne sur huit est obsèse dans le monde. On parle d'envion un millard de personnes.

Cela dit, la notion d'obésité demeure floue pour le commun des mortels.

Pour mieux comprendre, l'animateur Luc Ferrandez acceuille le Dr Jean-Pierre Després, professeur au département de kinésiologie de l'Université Laval et directeur scientifique du Vitam, qui est le Centre de recherche en santé durable.

«L'obésité, c'est mesuré par un indice qui est très imparfait. C'est votre poids en fonction de votre taille. Puis, quelqu'un comme Laurent Duvernay-Tardif, pour donner un exemple très coloré, il y a eu un diagnostic d'obésité. Il le dit lui même. Imaginez...Son indice de masse corporelle était à 34 lorsqu'il a révélé ça. Manifestement, vous voyez, il n'y a pas de l'obésité... C'est sur la base de cet indice qu'on dit qu'il y a un milliard de personnes qui rencontrent ce chiffre-là.»

«Ce que ça révèle, c'est qu'on s'est configuré un mode de vie qui fait que les gens ont pris du poids. Mais ce n'est pas tout ce monde-là qui est à risque de faire des événements parce que sinon, on stigmatise tout le monde.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Un groupe franco-suisse a des visées sur le Mont Sainte-Anne
Les OVNIS ne sont pas populaires en Australie
Journal d'une écolo en banlieue: écoresponsable et banlieusarde, ça existe?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00