Aller au contenu

Churchill Falls: rencontre entre Legault et Furey

Churchill Falls: rencontre entre Legault et Furey
François Legault et Andrew Furey / La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault est encore à Terre-Neuve-et-Labrador et a donné une conférence en compagnie de son homologue, Andrew Furey vendredi matin. Ensemble, ils sont en train de renégocier le contrat d’approvisionnement en électricité de Churchill Falls. 

Luc Ferrandez rappelle que le Québec est avantagé depuis sa signature en 1969.

Le chroniqueur politique Philippe Léger estime qu’on «a eu droit à un François Legault compréhensif».

«Le premier objectif de Legault, c’était de ne pas mettre Andrew Furey en furie. Il y a une injustice historique, un sentiment de blessure pour Terre-Neuve-et-Labrador. C’est une première étape réussie.»

De son côté, le correspondant parlementaire Louis Lacroix a assisté à la conférence de presse. M. Legault y a déclaré que le contrat signé il y a 65 ans, est aujourd’hui un «mauvais contrat pour Terre-Neuve».

«Il ne faut pas sous-estimer la blessure que l’entente représente pour les Terre-neuviens. Rappelons que quand tu vas à Terre-Neuve et que tu es Québécois, tu te fais parler de cette entente-là, parce qu’il y a un sentiment d’injustice profond et ça met une énorme pression sur Andrew Furey.»

Autre sujet traité dans cette chronique:

Ce fut une journée particulièrement tendue jeudi entre le chef du PLQ, Marc Tanguay et le gouvernement Legault, avant leur départ pendant deux semaines pour du travail en circonscription. 

Écoutez Louis Lacroix et Philippe Léger discuter avec Luc Ferrandez de la rencontre entre François Legault et Andrew Furey.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On sent que ces gens-là prévoient y être pour un moment»
«L'âge d'or des clubs à Montréal est révolu» - Geneviève Pettersen
«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00