Aller au contenu
Besoin de recruter 4800 employés

«Le gouvernement est en train de tuer son système de santé»

«Le gouvernement est en train de tuer son système de santé»
Des médecins dans un hôpital. / Jacob Wackerhausen / Gettyimages

On apprend dans le Journal de Montréal que le nouvel hôpital de Vaudreuil-Soulanges, en Montérégie, aura besoin d’engager 4800 employés. Son ouverture est prévue pour 2026. 

Or, dans le contexte actuel de pénurie de main-d'oeuvre, comment le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest pourra relever un tel défi?


Écoutez les explications de Mélanie Gignac, présidente du syndicat des infirmières (FIQ) de la Montérégie-Ouest, suivie de la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest, Jade St-Jean, et André Fortin, député de Pontiac et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, au micro de Philippe Cantin. 


«Si le gouvernement continue comme ça, il s'en va droit dans le mur où c'est marqué:  ''fin du système public''.»

«Je veux surtout rassurer la population qu'on va être disponible pour offrir des soins de santé sécuritaires à la population. Comme je vous dis, la situation est précaire. Mais pour l'instant, on est tous mobilisé pour trouver des solutions pour nous assurer qu'il n'y ait pas de rupture de service au courant de l'été.»

«Je pense qu'on peut se dire que la situation est précaire dans la région et que d'accueillir un nouvel hôpital, ça va demander toute une planification, toute une dynamique. Et pour nous, cette planification-là aurait dû être commencée il y a quand même très longtemps. Cet hôpital-là, vous l'avez dit d'entrée de jeu, ça fait huit ans qu'il est dans les cartons du gouvernement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Mussolini, Scurati et l'extrême-droite en France
«C'est un temps très, très difficile pour les partis au pouvoir»
Conflit israélo-palestinien: Nétanyahou dissout son cabinet de guerre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:00