Aller au contenu
Financement de la télé et du cinéma

«Le système ne fonctionne plus» -le ministre de la Culture

«Le système ne fonctionne plus» -le ministre de la Culture
Selon Mathieu Lacombe et Monique Simard, le système qui encadre la production télé et cinéma est à revoir. / Getty Images

Le ministre de la Culture et des Communications a annoncé lundi matin la création du Groupe de travail sur l'avenir de la production télévisuelle et cinématographique québécoise.

Le groupe de travail aura pour mandat d'analyser et de réviser le système de financement à même les budgets existants et le fonctionnement de l'industrie audiovisuelle afin d'identifier explicitement les procédures, les programmes, les règlements et, le cas échéant, les lois à modifier ou à instaurer. Ses travaux s'échelonneront sur un an, avec la livraison prévue en mai 2025 d'un rapport proposant des pistes d'action concrètes au ministre.


Écoutez Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications et Monique Simard, co-présidente du groupe de travail, qui est aussi productrice, ex-PDG de la Société de développement des entreprises culturelles et ancienne directrice générale du programme français de l'Office national du film du Canada.


En compagnie de l'animateur Luc Ferrandez, ils discutent des défis actuels, notamment l'adaptation à l'ère numérique et la nécessité de repenser les structures de financement pour rendre les productions accessibles et attractives, en particulier pour les jeunes.

«Visiblement, le système ne fonctionne plus. C'est le constat que j'ai fait depuis que j'ai pris mes fonctions de ministre de la Culture. Il ne fonctionne plus parce qu'il date d'une autre époque où, non seulement les plateformes n'existaient pas, mais où Internet n’existait pratiquement pas non plus.»

«Les programmes de soutien culturels ont été pensés il y a 30 ans. [...] La situation a tellement évolué. Il faut saisir [la nouvelle réalité] dans son ensemble.»

En 2023-2024, le soutien du gouvernement du Québec au secteur du cinéma et de la production télévisuelle a été de 257,4 millions $.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Malgré des déboires, les Montréalais seront-ils indulgents avec leur mairesse?
Nouveau plan d’urbanisme et de mobilité de Montréal: «C'est beau, en théorie»
«Le gouvernement s'accroche au 3e lien comme la misère sur le pauvre monde»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00