Aller au contenu

«Snapchat est vraiment pernicieux parce qu'il permet un grand secret»

«Snapchat est vraiment pernicieux parce qu'il permet un grand secret»
Des réseaux sociaux / Chesnot / Contributor / Gettyimages

Attachez bien votre tuque, car vous serez choqués par la suite. Alors qu'on se rend de plus en plus compte des dangers des réseaux sociaux et des effets pervers que ces plateformes ont sur le développement de nos jeunes, une enquête du Journal de Montréal révèle que des jeunes (enfants), parfois âgés de seulement six ans, sont harcelés et intimidés en ligne. 


Écoutez Geneviève Pettersen lors de sa chronique avec Philippe Cantin vendredi matin aborder une histoire troublante révélée par le Journal de Montréal, où des jeunes, dès l'âge de six ans, sont victimes d'harcèlement sur les réseaux sociaux. 

«Mais quand on parle d'enfants de six, sept ans qui reçoivent des menaces, ils sont victimes d'un groupe parce que c'est ça qui est mis en lumière. On a des enfants qui sont victimes d'intimidation de la part d'autres enfants. On va avoir des groupes de discussion qui vont s'appeler, par exemple, je pense que c'est quelque chose comme "Ophélie la grosse conne", et là c'est un groupe dont le but est principalement d'intimider et il y a même des incitations au suicide, à l'automutilation, à se faire du mal. Ça fait que c'est épouvantable et il n'y a pas grand-chose à faire contre ça.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

«Des fois tu vas à des funérailles, des fois tu vas à une célébration d'une vie»
Doit-on rire de l'accent québécois?
8000$ pour opérer un animal, qui meurt un peu plus tard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La Poche Bleue
En direct
En ondes jusqu’à 21:00