Aller au contenu

Des projets de maisons d'hébergement pour femmes sont en pause

Des projets de maisons d'hébergement pour femmes sont en pause
Philippe Bonneville / Cogeco Média

Des projets de maisons d'hébergement pour femmes sont en pause à cause de la hausse des coûts notamment, puis du manque de financement. L'intervention du premier ministre est demandée.

Écoutez Philippe Bonneville et Geneviève Pettersen, aborder la situation avec l'animateur Luc Ferrandez.

«On accuse le gouvernement Legault de retarder de bloquer la construction actuellement de 630 places pour femmes violentées au Québec, c'est énorme, 630 places, parce qu'il faut savoir que chacune des places dans une année peut accueillir actuellement en moyenne six femmes, dit Philippe Bonneville. Donc, c'est beaucoup de personnes présentement qui se retrouvent avec une difficulté d'obtenir une place, parce que le gouvernement Legault, semble-t-il, retarderait la construction.»

«On lance vraiment un véritable cri du cœur de la part de ces différentes organisations qui organisent ou veulent construire des maisons d'hébergement pour femmes violentées et pour leurs enfants également, et des femmes qui doivent donc quitter souvent rapidement leur domicile parce qu'elles ne sont plus en sécurité.»

Pour sa part, Genevière parle d'SOS violence conjugale et des conséquences concrètes du manque d'aide sur les victimes et leurs enfants.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Un groupe franco-suisse a des visées sur le Mont Sainte-Anne
Crise du logement: «Legault a profondément tort»
Sextage: les nombreux succès du système de prévention SEXTO

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00