Aller au contenu
Mort de Guylaine Potvin en 2000

Coup de théâtre au procès de Marc-André Grenon: il admet son meurtre

Coup de théâtre au procès de Marc-André Grenon: il admet son meurtre
L'animateur Luc Ferrandez / Cogeco Média

Coup de théâtre au procès de Marc-André Grenon: l’accusé a admis avoir tué Guylaine Potvin en 2000. 


À l'émission de Luc Ferrandez, mercredi, écoutez Hugo Ouellet, journaliste de Cogeco Nouvelles au Saguenay, ainsi que Me René Verret, avocat spécialisé en droit criminel et pénal.


«La défense reconnaît que Marc-André Grenon est l'agresseur de Guylaine Potvin, explique le journaliste. C'est donc lui qui s'est présenté dans son appartement de Jonquière et l'a tuée, en avril 2020. On verra la position de la poursuite cet après-midi.»

Marc-André Grenon se serait alors introduit dans la chambre de la jeune femme pour d'abord la violer. Ensuite, il l'aurait assassinée. 

Une preuve basée sur l'ADN de l'accusé était notamment difficile à expliquer par la défense, paraît-il.

Chose certaine, au cours de la cinquième semaine du procès, près de 24 ans après le décès de Guylaine Potvin, l’accusé a admis être responsable de la mort de la femme, le 28 avril 2000. 

Dans cette poursuite judiciaire, le revirement est majeur puisqu'il semble que les avocats ne déposeront pas de contre-preuve. Donc, c'est une sorte d'admission de culpabilité, souligne l'animateur Luc Ferrandez. Du moins, c'est comme ça que ça se présente. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Aide médicale à mourir: Ottawa doit-il harmoniser sa loi avec celle du Québec?
La gestion des attentes et le capital de sympathie des Canadiens
Pierre Poilièvre pige chez les caquistes...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00