Aller au contenu
L'éditorial de Luc Ferrandez

La place du français à l'usine Ultium Cam de Bécancour

La place du français à l'usine Ultium Cam de Bécancour
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Un Québécois déplore que les dirigeants de l’usine d’Ultium Cam située à Bécancour aient refusé son CV parce qu’il était écrit en français.


Écoutez l’éditorial de Luc Ferrandez qui commente cette nouvelle du Journal de Montréal.


En deuxième partie d'édito, l'animateur de Sans réserve revient sur les propos d'Al Gore à la COP28.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Le métro de Montréal est-il le champion des pannes causées par les usagers?
Devrait-on encourager les 60 ans et plus à rester au boulot?
Les fermetures des résidences pour personnes âgées

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00