Aller au contenu

À quand plus de subventions pour l'industrie de la radio?

À quand plus de subventions pour l'industrie de la radio?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

C’est le témoignage de Cogeco aujourd'hui devant le CRTC. Parmi ses demandes, un fonds national pour financer la création et la diffusion de bulletins de nouvelles locales fiables, dignes de confiance et de qualité par l’entremise des stations de radio commerciales, qui sont de plus en plus la seule source d'information restante dans de nombreuses régions du pays.

Écoutez Marc Thibault, porte-parole de Cogeco pour l'audience devant le CRTC au micro de l'animateur Luc Ferrandez.

«La situation est difficile, oui. Il y a une baisse des revenus parce qu'il y a beaucoup de revenus qui s'en vont chez les géants du Web. Les Google, Amazon, Netflix, Spotify, Nommez-les, eux, ne participent pas en ce moment à l'effort de participer à la création de contenus par de l'argent directement injecté dans le système canadien. Et nous, on le fait depuis des années. Et notre présidente Caroline Paquet, est allée dire aujourd'hui, "n'oubliez pas la radio".»

Rappelons que Cogeco représente 21 stations de radio.

«La radio est la grande oubliée depuis des années. Il y a eu des subventions pour la télé, il y a des fonds pour la télé, il y a des subventions pour les journaux et à la radio, on crée du contenu tous les jours et il n'y a pas d'aide disponible. C'est ce qu'on a demandé.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Prix des logements: plusieurs aînés sans logis vivent dans les refuges
«Je trouve qu'ils jouent avec le feu» -Luc Ferrandez
«C'était une nouvelle qui m'a vraiment jeté à terre» -Jean-Luc Brassard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00