Aller au contenu
Les cheerleaders des Alouettes

Dans les coulisses du métier de cheerleader

Dans les coulisses du métier de cheerleader
Rani-Gabrielle Dubé Paré / Courtoisie Alouettes de Montréal

Un métier un peu méconnu que celui de cheerleader pour les Alouettes de Montréal.


Écoutez Rani-Gabrielle Dubé Paré, l'une des 24 cheerleaders de l'équipe, se confier sur son métier à la chroniqueuse Marie-Eve Tremblay.


Saviez-vous que les cheerleaders doivent se soumettre, avant le début de chaque saison, à un processus de sélection? Qu'elles sont seulement et uniquement payées lors des matchs? 

«C'est un investissement de temps et de sa personne, mais tout le monde en est conscient dans l'équipe. On le fait pour l'amour du sport, pour l'amour de la danse et pour l'amour de la performance. C'est une chance incroyable de pouvoir, au moins 10 fois par année, performer devant un minimum de 15 000 partisans.»

L'athlète, qui en est à sa sixième année avec les Alouettes, a révélé ce qu'elle trouvait le plus difficile dans son travail qui a généralement lieu au stade Percival-Molson.

«Les matchs sous la pluie, a lancé celle qui oeuvre dans le domaine des ressources humaines. Nous, on danse, pluie pas pluie, neige pas neige, selon les intempéries. Sauf s'il y a des éclairs, [...] mais la pluie, c'est un petit challenge de plus, un petit peu plus difficile à vivre, mais on passe au travers.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

La CIJ ordonne à Israël d’arrêter son offensive à Rafah
«J'ai de la misère à voir comment il peut se sortir de ce pétrin»
Tous les yeux rivés vers Gabriel Nadeau-Dubois en fin de semaine

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30