Aller au contenu
Critiquée par ses anciens collègues de QS

Catherine Dorion lave son linge sale en public

Catherine Dorion lave son linge sale en public
Catherine Dorion lorsqu'elle était députée / PC

L'ancienne députée de Québec solidaire Catherine Dorion a toujours trouvé le moyen de faire parler d'elle lorsqu'elle siégait au salon bleu.

Avec la parution de son livre Les têtes brûlées qui retrace son parcours en politique, l'ancienne représente de Taschereau s'attire les critiques de ses anciens collègues de QS.


Écoutez la chronique de Philippe Léger au micro de Luc Ferrandez au sujet du livre de l'ex-députée Catherine Dorion et des nombreuses réactions qu'il suscite.


Le chroniqueur Philippe Léger était à l'origine un grand défenseur de l'auto-proclamée députée-poétesse. Il estime aujourd'hui que son bilan est famélique.

«Quand on regarde, est-ce que Catherine Dorion a changé des choses en commission parlementaire? Est-ce qu'elle a amené des projets de loi? Est ce qu'elle a porté un dossier? Qu'on regarde son bilan, on est obligé de dire non. On est obligé de dire qu'il n'y a pas grand-chose», estime Philippe Léger.

Aussi dans ce segment:

  • Démission de Dominique Ollivier, présidente du comité exécutif de Montréal, en raison de dépenses passées de voyages et de restaurants.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Interdiction des pailles de plastique: Ottawa fait-il fausse route?
Une taxe touristique de 30$ aux Îles-de-la-Madeleine: est-ce nécessaire?
Ferme Pastel: du chauffage à la biomasse pour des fleurs cultivées au Québec

Vous aimerez aussi

0:00
7:19
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00