Aller au contenu

Production d’hydrogène vert en Mauricie: bonne ou mauvaise chose?

Production d’hydrogène vert en Mauricie: bonne ou mauvaise chose?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Un projet de quatre millions de dollars pour de la production d’hydrogène vert verra le jour en Mauricie.


Écoutez Michel Angers, maire de Shawinigan, et Jean-Pierre Finet, analyste pour le Regroupement des organismes environnementaux en énergie, au micro de l’animateur Luc Ferrandez. 


Le maire se réjouit du projet. 

«Je pense sincèrement qu'un projet comme celui-là, qui est associé évidemment à la décarbonation du Québec, ne peut que rencontrer même les plus fervents défenseurs de l'environnement. Je pense sincèrement qu'un projet comme celui-là doit aller de l'avant. Et je n'ai pas d'inquiétudes sur la suite des choses, sur l'acceptabilité sociale.

«Déjà, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, la Montérégie, il y a beaucoup d'endroits où il y a des parcs aussi comme tel, mais cette fois-ci, comme ça a été le cas dans plusieurs endroits, ça va se faire en concertation avec la population, avec les propriétaires terriens et tous ceux qui sont concernés.»

De son côté, Jean-Pierre Finet dit que ce projet soulève beaucoup de questions.

«En premier lieu, sur l'utilisation de cet hydrogène-là qui va être produit. Donc, on prétend que ça va être utilisé pour des clients industriels par l'entremise du réseau d'énergie dans le parc industriel de Shawinigan. On a bien vu, avec l'exemple de Bécancour, les batteries vertes, que les industriels n'ont pas l'intention de consommer du gaz naturel renouvelable. En tout cas, pas au prix où il est en ce moment.

«De deux, ça prend environ deux kilowattheures équivalents d'électricité pour produire un kilowattheure équivalent d'hydrogène. Donc c'est un procédé qui est en partant très inefficace.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Un séjour express à Stockholm pour voir Taylor Swift
«J'ai de la misère à voir comment il peut se sortir de ce pétrin»
Roland-Garros: portrait du Québécois Gabriel Diallo

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00