Aller au contenu

Front commun: «Les gens disent que ça prend un coup de barre»

Front commun: «Les gens disent que ça prend un coup de barre»
L'animateur Luc Ferrandez / Cogeco Média

Les syndiqués du Front commun ont voté à 95% en faveur d’une grève. Quelle sera la suite des choses?

Le Front commun représente 420 000 travailleurs dans la santé, les services sociaux et l’éducation. Il représente des membres des syndicats de la CSN, de la CSQ, de l’APTS et de la FTQ.

Pas moins de 78% des membres sont des femmes.

À l'émisison de Luc Ferrandez, mardi, écoutez François Enault, vice-président de la CSN et responsable de la négociation du secteur public, Éric Gingras, président de la Centrale des syndicats du Québec, ainsi que Robert Comeau, président de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Heures d'accès aux patinoires coupées au profit de l'élite
«On est tous dangereux: piétons, autos, cyclistes» -Luc Ferrandez
«On a constaté que la communication est la clé» - Sheila Fortuné

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00