Aller au contenu
Parcs devenus des immenses toilettes à ciel ouvert

La ville de Squamish aux prises avec un gros problème de déchets humains

La ville de Squamish aux prises avec un gros problème de déchets humains
La ville de Squamish et son magnifique cadre naturel. / Alex Ratson via Getty Images

Squamish, une ville en Colombie-Britannique qui se situe à mi-chemin entre Vancouver et Whistler, connaît un problème majeur de déchets humains dans les espaces verts.

Celui-ci est tellement important que la Squamish Acces Society a installé des distributeurs de sacs pour que les randonneurs, les grimpeurs et les campeurs puissent y faire leurs besoins plutôt qu’au sol…  

On dit qu’au fil des années, c’est devenu une immense toilette à ciel ouvert ! Il semble qu’il faille même contourner les excréments lors des déplacements sur les sentiers qui sillonnent cette belle région.

Pour approfondir le sujet, la chroniqueuse Marie-Eve Tremblay s’entretient avec Danielle Landry, qui est maître instructrice de l’organisme Sans traces et fondatrice de Ville en forêt, qui milite pour l’activité physique sans détruire la nature.

«Visuellement, ce n’est pas agréable. Ceci dit, ce qui est beaucoup plus problématique ce sont les risques d’exposition aux pathogènes, pour les humains et pour la faune. Il y a aussi des dangers de contamination de l’eau par ruissellement.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les hommes et les femmes ne consomment pas la même pornographie
Transports en commun: «un choix déchirant pour les Montréalais» -Luc Ferrandez
«Les contribuables payent les frais de l'alcool au volant» -Monsef Derraji

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00