Aller au contenu

Faut-il interdire les cellulaires dans les classes au cégep?

Faut-il interdire les cellulaires dans les classes au cégep?
Jeunes adultes qui utilisent leur téléphone cellulaire en classe / Photo : skynesher / E+ / Getty Images

Le téléphone cellulaire sera interdit dans les classes des écoles primaires et secondaires : faut-il faire de même pour le cégep? 

Aïcha Van Dun enseignante de littérature au Cégep de Lanaudière, discute vendredi, à l'émission Sans réserve, de cette question abordée dans un article de La Presse vendredi.

Plusieurs raisons poussent Mme VanDun à croire que la règlementation qui sera appliquée au primaire et au secondaire devrait s'étendre au cégep, même si les élèves sont d'âge adulte. Selon l'enseignante, si les téléphones nuisent souvent à la concentration des étudiants, ils ont aussi un effet sur celle des professeurs.

Elle ajoute que les téléphones cellulaires ont aussi un énorme sur la relation entre les étudiants et leur capacité à créer des liens. 

«Les étudiants vont rester assis pendant la pause, prennent leur cellulaire pendant cinq minutes, dix minutes, pour consulter leurs réseaux sociaux. Donc il y a même des effets sur la santé physique et ça nuit à la socialisation. Ça devient difficile de former des équipes parce que les gens ne se connaissent pas. Donc il y a plusieurs effets néfastes.»

Patrick Withe, professeur agrégé de journalisme à l’École des médias de l’UQAM, qui observe que dans les cours «les téléphones cellulaires ne sont pas vraiment un enjeu», et Benoît Lacoursière, secrétaire général de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), prennent également la parole. 

Écoutez l'intégralité de leurs interventions...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Crise du logement et xénophobie au Mexique
Doit-on rire de l'accent québécois?
«Ç'a toujours été difficile l'école» -Francisco Randez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00