Aller au contenu

Est-ce que les policiers vont adopter la façon Dagher?

Est-ce que les policiers vont adopter la façon Dagher?
Le chef du SPVM Fady Dagher / PC/Ryan Remiorz

Le chef du Service de la police de Montréal (SPVM) Fady Dagher a passé quelques jours sur le terrain près de la population vulnérable et des jeunes criminalisés ou en voie de l’être.

Il a parlé ce cette expérience, lundi, au micro de Paul Arcand.

Katia Gagnon, journaliste à La Presse, a suivi le chef de la police durant une partie de cette expérience. Elle commente l'approche de Fady Dagher en compagnie de Philippe Cantin.

«Il veut que ses recrues - à partir de l'automne - passent à travers un mois d'immersion. Il ne leur demandera pas de dormir dans les refuges, mais il veut que ces jeunes policiers soient plongés dans la réalité montréalaise la plus difficile. Comme il le dit crûment: «Si ça ne t'intéresse pas, si ce n'est pas ça que tu veux faire, tu es mieux de ne pas venir à Montréal.» C'est ce qu'il m'a dit clairement pendant les deux jours que je l'ai suivi.»

La journaliste admet avoir été renversée par «l'horaire» du chef de police, quand elle l'a consulté... avant de l'accompagner.

«C'était en continu, nuits comprises, ajoute-t-elle. J'ai été complètement prise de court. Je ne pensais jamais que ça serait.... comment dire... heavy comme ça. Mais je constate qu'il l'a fait et que ce n'était pas de tout repos.»

En complément, Alexandre Lapointe, un ex-policier qui a patrouillé pendant 13 ans et qui a quitté le métier en 2020, commente l'approche du SPVM.

Est-ce que cette nouvelle approche, ce changement de culture, est bien perçue?

Sur le fond, Alexandre Lapointe estime que l'idée du chef du SPVM est très bonne, mais quand on constate «qu'on a jamais vu autant de policiers démissionner», il pense qu'il faudrait commencer par changer les valeurs à l'interne.

«Le SPVM....Quand on parle de respect, d'intégrité et d'engagement, clairement, les policiers ne sont pas engagés actuellement. Donc, ça va être difficile de les faire changer.»

Il estime que certains policiers ne se sentant pas valorisés.

On l'écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

Propos de François Legault: «Je pense que c'était nettement prématuré»
«Une nomination qui arrive peut-être un peu du champ gauche»
L'absentéisme dans les écoles et les parents dépassés

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00