Aller au contenu
Dépôt de loi contre l'obsolescence programmée

«Le fardeau de la réparation sera sur le dos du commerçant et du fabricant»

«Le fardeau de la réparation sera sur le dos du commerçant et du fabricant»
Une laveuse. / Getty Images

Le gouvernement du Québec veut combattre l'obsolescence programmée, c'est-à-dire, la manière de fabriquer certains produits pour qu'ils aient une durée de vue plus courte qu'ils ne le devraient. 

Une loi, modifiant celle sur la protection du consommateur, a donc été déposée.

Simon Jolin-Barrette, le ministre de la Justice, discute avec Luc Ferrandez des moyens par lesquels le gouvernement souhaite s'y prendre pour freiner l'obsolescence programmée. 

«On vient établir clairement le principe dans notre loi, qui est de compétence québécoise, et on se donne des outils, notamment des sanctions administratives et des sanctions pénales.»

Le ministre discute de ces méthodes qui placeront selon lui le fardeau de la réparation sur les épaules du commerçant et du fabricant. 

Écoutez la discussion et les doutes de Luc Ferrandez quant'à l'applicabilité d'une telle loi dans la réalité...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Le gouvernement s'accroche au 3e lien comme la misère sur le pauvre monde»
«L'ATP est extrêmement tolérante sur quelque chose qui est très grave»
Nouveau plan d’urbanisme et de mobilité de Montréal: «C'est beau, en théorie»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00