Aller au contenu
Allégation criminelle

Marie-Louise Tardif se retire temporairement du caucus de la CAQ

Marie-Louise Tardif se retire temporairement du caucus de la CAQ
Louis Lacroix et Philippe Léger / Cogeco Média

Visée par une allégation criminelle, la députée Marie-Louise Tardif se retire temporairement du caucus de la CAQ.

La député, qui fait l’objet d’une enquête de la Sûreté du Québec pour des menaces alléguées, se retire de son parti le temps de faire la lumière sur ces allégations. Elle a rencontré le Whip, Éric Lefebvre, mardi matin pour en discuter.

«Pour éviter d’être une distraction pour mes collègues, j’ai choisi de me retirer.»

Louis Lacroix et Philippe Léger ont commenté cette nouvelle au micro de Luc Ferrandez. 

«Honnêtement, ce que j’entends depuis quelques jours, c’est que si elle ne l’avait pas fait d’elle-même, elle aurait été retirée.»

Autre sujet de cette chronique : 

  • Le retour hâtif d'Europe de la ministre Geneviève Guilbault pour gérer la crise de la SAAQ

Plus avec Philippe Léger

«On n'est pas sorti du bois du côté du gouvernement Legault»
Les membres d'un parti qui votent contre pourraient-ils toucher l'augmentation?
Quoi faire avec les écureuils à Montréal?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75