Aller au contenu

Ratés de SAAQclic: «un logiciel vraiment pas fait pour un gouvernement»

Ratés de SAAQclic: «un logiciel vraiment pas fait pour un gouvernement»
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Ratées à la SAAQ: 150 employés additionnels ont été déployés par la SAAQ pour tenter de régler les nombreux problèmes causés par la transition en ligne des services sur la plateforme. Êtes-vous de ceux qui en ont souffert?

Le président du syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec, Christian Daigle, souhaite que ça se règle raidement. Il dit que certains de ses membres sont épuisés.

«Ça a été improvisé ou la planification n’a pas été faite. Je ne peux pas croire qu’à la première journée, on n'avait pas pensé à ça... que les transactions en attente allaient disparaître? On a fermé le système pendant trois semaines. C’est un manquement du début à la fin.»

Il ajoute que plusieurs des employés sont en pause, en semaine de relâche, et il ne comprend pas comment les 150 employés annoncés vont être trouvés, sans formation. Il rappelle qu’un manque de personnel était déjà observé avant la crise.

«Pas le bon logiciel»

De son côté, l’expert en cybersécurité et cofondateur du Hackfest, Patrick Mathieu, explique que c'est un service SAP de IMB et LGS qui a été implanté. 

«C’est un des logiciels les plus coûteux et complexes, vraiment pas fait pour un gouvernement. Déjà là, choisir cette solution-là, on partait dans le champ.»

Écoutez Christian Daigle et Patrick Mathieu donner leur avis sur le logiciel utilisé dans SAAQclic avec Luc Ferrandez. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

100 000 téléphones «non intelligents» ont été vendus au Canada
Le festin de la fête des Pères de Danny St Pierre
Défusions municipales: «Il y a eu du mauvais des deux bords»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00