Aller au contenu
Don de sang

Héma-Québec: «On n'est pas encore en état d'alerte, mais on ne veut pas l'être»

Héma-Québec: «On n'est pas encore en état d'alerte, mais on ne veut pas l'être»
Un don de sang / iStock / Getty Images Plus

Héma-Québec a un besoin urgent de dons de sang des personnes appartenant aux groupes sanguins O+ et O- ainsi qu'au groupe B-, qui est plus rare.

Au micro de Luc Ferrandez, la porte-parole Josée Larivée explique que les rendez-vous et les dons sont en baisse.

«C'est le beau temps, c'est le ciel bleu, c'est la fin des classes, c'est le chalet en tête, c'est le début des vacances. On quitte son horaire. On a tendance à prendre la clé des champs et nous, on l'observe dans la prise de rendez-vous. Alors on n'est pas encore en état d'alerte, mais on ne veut pas l'être.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Le festin de la fête des Pères de Danny St Pierre
Le vélo cargo pourrait-il remplacer l'auto?
L'héritage de Françoise Hardy

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Football des Alouettes
En direct
En ondes jusqu’à 00:00