Aller au contenu
Cinq ans après le décès de la «fillette de Granby»

Prison à vie: la belle-mère de la fillette «prétend qu'on a violé ses droits»

Prison à vie: la belle-mère de la fillette «prétend qu'on a violé ses droits»
La belle-mère, qui a été condamnée à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 13 ans, souhaite obtenir un nouveau procès. / Cogeco Média

Cinq ans après le décès de la fillette de Granby, la belle-mère, qui a été condamnée à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 13 ans, souhaite toujours obtenir un nouveau procès.

Elle souhaite faire appel de la décision sur la base d'erreurs judiciaires. 

Elle allègue que des preuves ont été obtenues en violant ses droits. Le débat juridique se portera sur l'admissibilité de ces preuves en Cour d'appel, tandis que le système judiciaire est critiqué pour sa lenteur et son coût, avec des implications pour la famille de la victime et les contribuables. 


Écoutez Valérie Assouloine, avocate de la mère et de la grand-mère de la fillette, qui discute de ce jugement avec l'animateur Luc Ferrandez, mardi.


La mort de la fillette a marqué le Québec, il y a cinq ans. Elle avait été attachée à une chaise pour finalement décéder d'asphyxie en raison d'un ruban adhésif posé sur sa bouche.

Le procès de sa belle-mère s’est déroulé en décembre 2021: le verdict de culpabilité, soit meurtre au second degré, a été livré assez rapidement. 

«Le droit d'appel, c'est un droit et c'est malheureux, mais c'est la situation. Et madame prétend qu'il y a eu des erreurs de la part du juge. Alors, le débat sera fait en Cour d'appel, c'est tout. [...] Madame prétend qu'ils (les éléments de preuve, dont des textes) ont été obtenus en violant ses droits. Maintenant, ce sera débattu à la Cour d'appel. Vous savez, quand on parle de révoltant, le père, lui, est dehors, libre comme l'air. Ça aussi c'est révoltant.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Justin Trudeau a-t-il encore des chances de remporter la prochaine élection?
Un ancien du Plateau Mont-Royal: «C'est un peu à cause de vous si je suis ici!»
«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00