Aller au contenu
Ouest canadien

Des feux de forêt qui ne cessent de prendre de l'ampleur

Des feux de forêt qui ne cessent de prendre de l'ampleur
Un feu de forêt en Colombie-Britannique / Nick Fitzhardinge / Gettyimages

D'immenses feux de forêt font rage dans l'Ouest du Canada et forcent des municipalités à évacuer les lieux. Comment expliquer la situation, alors que la saison des incendies ne fait que débuter? 


Écoutez Yan Boulanger, chercheur en écologie forestière chez Ressources naturelles Canada, au micro de Luc Ferrandez qui traite des  impressionnants incendies qui font rage au pays. 

«Notamment en Colombie-Britannique, ce sont des feux qui ont pris beaucoup d'ampleur au cours des derniers jours. Donc, on l'a vu dans les derniers jours, des conditions au-dessus de la normale des températures, des conditions quand même relativement venteuses qui sont survenues aussi dans le nord-est de la Colombie-Britannique. Ça fait en sorte que plusieurs de ces feux, qui étaient donc pas éteints, se sont mis à repartir, tout simplement. Et il y a plusieurs dizaines de milliers d'hectares qui ont brûlé en raison de ces feux, qui n'était toujours pas éteints.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On sent que ces gens-là prévoient y être pour un moment»
«Je comprends la CPTAQ d'être sévère» Luc Ferrandez
«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00