Aller au contenu
Québec veut former 200 médecins de plus

«Encore faut-ils qu'ils choisissent la médecine familiale»

«Encore faut-ils qu'ils choisissent la médecine familiale»
Un médecin de famille / Getty Images

Le gouvernement Legault désire former près de 200 médecins de plus par année.

Écoutez le Dr Marc-André Amyot, président de la Fédération des omnipraticiens du Québec, commenter cette annonce et d'autres dossiers au micro de Luc Ferrandez.

«C'est définitivement une décision qui va dans le bon sens, mais ce n'est pas une question de victoire. Nous, on dit qu'il y a une pénurie actuellement de médecins de famille d'au moins 1500 médecins. Nos médecins de famille travaillent davantage en établissement, dans les hôpitaux, à la salle d'urgence, dans les CHSLD. Ils travaillent de l'ordre de 36 % de leur temps dans ces secteurs d'activité là, c'est plus que partout ailleurs au Canada, c'est plus que partout ailleurs dans le monde. Donc, ça laisse moins de médecins de famille disponibles pour offrir des services en cabinet en première ligne, on sait que l'accès est difficile.»

«Nous, ce qu'on dit depuis des années: il faut augmenter le nombre de médecins de famille. Bravo là-dessus, le gouvernement a compris. Maintenant, encore faut-il qu'ils choisissent la médecine familiale. Ça, c'est un autre enjeu. On n'est pas rendus là encore, on n'a pas franchi cette étape-là.»

Autres sujets traités

  • Les primes aux médecins de famille
  • Moins de paperasse pour les médecins
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»
La relève du CH : «C'est de bon augure» -Meeker Guerrier
Embouteillages: Paris, la pire ville au monde

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00