Aller au contenu
Commentaire éditorial

Les fleurs artificielles n'ont plus leur place dans les cimetières

Les fleurs artificielles n'ont plus leur place dans les cimetières
Luc Ferrandez / Cogeco Média

À l'occasion de son commentaire éditorial mercredi, écoutez Luc Ferrandez aborder le dossier du journal Le Soleil qui rapporte que certains cimetières au Québec refusent désormais les fleurs artificielles pour des raisons environnementales.

«Comment est-ce qu'on peut trouver, s'entendre si peu sur ce qui est beau et ce qui est laid? C'était ma question du jour.»

Il aborde aussi un article qui soutient qu'à New York, un habitant sur 24 est millionnaire dans la Grosse Pomme, alors que les taxes municipales moyennes sont de 5000 $ par mois pour un appartement.

Il revient finalement sur un article de Francis Vailles dans La Presse, qui traite du niveau de vie des Québécois, alors que l'état de santé des Canadiens est le même à 50 ans aujourd'hui, qu'il l'était à 41 ans en 1970.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Christian Dubé accuse les médecins de famille de prendre les patients en otage
Roland-Garros: portrait du Québécois Gabriel Diallo
Course à la chefferie: «Ça commence à se bousculer aux portes du PLQ»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00