Aller au contenu
L'importance de porter un casque à vélo

«Les blessures de vélo arrivent mais c'est celles au cerveau qui vont tuer»

«Les blessures de vélo arrivent mais c'est celles au cerveau qui vont tuer»
Jeune femme cycliste qui ajuste son casque de vélo / Photo : SolStock / E+ / Getty Images

Avec l'arrivée du beau temps, deux médecins rappellent l’importance de porter un casque à vélo, mercredi, au micro de Luc Ferrandez.


Écoutez la Dre Judith Marcoux, neurochirurgienne à l'Hôpital général de Montréal et la Dre Jehane Dagher, physiatre spécialisée en réadaptation pour les traumatisés crâniens au Centre Universitaire de Santé McGill, discuter des conséquences potentielles de l'absence du port de casque...


«Un os, ça guérit, il n'y a aucun problème. Le cerveau, c'est autre chose. Pendant un an, deux ans ou peut-être la vie, la vie change catégoriquement, et de façon très malheureusement dévastatrice pour la personne. Si vous perdez un petit morceau de votre cerveau, ça peut aussi dérailler toute la vie entière. Et oui, il y a des accidents de vélo. La plupart arrivent, blessent, mais c'est ceux qui sont au cerveau qui vont tuer. Les chances de mourir d'un accident de vélo sont trois fois plus importantes lorsqu'on fait un accident, et qu'on se blesse à la tête.»

Écoutez la Dre Judith Marcoux discuter de la capacité de protection du casque et de ses limites...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Écoles québécoises: «Je propose d'enlever toute sélection et toute barrière»
Les problèmes de cohabitation de pis en pis à Saint-Henri
«Trappe à tickets»: «Une contravention incite à changer un comportement»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00