Aller au contenu

Une récolte de robes de bal pour les adolescentes en besoin

Une récolte de robes de bal pour les adolescentes en besoin
Des finissantes de l'école secondaire / La Presse Canadienne

La fin de l'école secondaire est synonyme de joie et surtout du fameux bal de finissants, qui est tant attendu! Or, ce ne sont pas toutes les jeunes finissantes qui peuvent se permettre d'acheter une robe neuve, des souliers et tous les accessoires nécessaires pour l'occasion.

C'est pour cette raison que Marie-Pier Falardeau, pharmacienne de profession, a lancé l'intiative de récupérer le plus de robes de bal pour les remettre aux personnes dans le besoin, à l'occasion du bal des finissants. 


Écoutez l'instigatrice de cette belle initiative, propriétaire du Familiprix de Saint-Henri de Lévis, au micro de Nathalie Normandeau, jeudi.


«On a fait un appel à tous, effectivement, sur les réseaux sociaux. Mais, le meilleur moyen qui nous a permis d'en obtenir plus de 250, ça a été d'écrire personnellement aux personnes qui vendaient leur robe sur Marketplace et en allant les chercher à domicile. C'est comme ça qu'on a monté cette base impressionnante de robes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

«On essaie de collaborer, mais ils nous imposent leurs décisions»
Grossesse et jeunes enfants: quels sont les impacts pour la vie de couple?
Majorité numérique à 16 ans: bonne ou mauvaise idée?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00