Aller au contenu

Peine de mort aux États-Unis par suffocation avec de l'azote?

Peine de mort aux États-Unis par suffocation avec de l'azote?
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Ce soir en Alabama, un détenu américain sera exécuté par suffocation avec de l’azote, une méthode qui n’a pas encore été testée et qui est dénoncée par l'ONU.

Écoutez Normande Voyer, chimiste, au micro de Luc Ferrandez. 

«Vous savez l'expression chercher son air?», demande le spécialiste. 

«En fait, quand on dit chercher son air, ce qu'on veut chercher, c'est l'oxygène de l'air. L'oxygène, c'est ça qui est essentiel à la survie. Si on n'a pas d'oxygène, on va mourir. Dans l'air, il y a 21% d'oxygène et là, l'oxygène est capté par nos petits vaisseaux sanguins transportés dans notre corps par l'hémoglobine, une protéine qui est hyper importante et puis là, on a tous nos processus métaboliques qui font qu'on pense, qu'on se parle en ce moment, puis où le cœur continue à battre. Mais si on avait juste de l'azote pur dans l'air qu'on respire, s’il n'y a pas d'oxygène, on va être asphyxié et c'est ça la méthode qui va être utilisée en Alabama pour la première fois pour mettre à mort.»

Il explique qu’autrefois, on utilisait une procédure de trois injections de barbituriques qui assommait le prisonnier. 

«Sauf que ces médicaments-là ou ces composés toxiques, il y en a qui ont arrêté de les faire et il n'y a plus de disponibilité. Et c'est ça qui a forcé les États à trouver des moyens alternatifs à l'électrocution, à la chambre à gaz, à l’injection létale, qui étaient le plus utilisé. Et ça, ça a conduit chacun des États aux États-Unis à avoir des protocoles différents.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«Je trouve que ça manque un peu de hauteur du premier ministre» -Philippe Léger
«On voit comment le hockey n'est pas toujours accueillant pour les minorités»
1310$ par mois: le coût moyen pour posséder une voiture à Montréal

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00