Aller au contenu

Abattage de cerfs à Longueuil: des citoyens demandent de l'aide psychologique

Abattage de cerfs à Longueuil: des citoyens demandent de l'aide psychologique
L'actualité décortiquée par Geneviève / Cogeco Média

Même si la décision est déjà prise et que la Ville de Longueuil ira de l’avant avec l’abattage des cerfs du parc Michel-Chartrand, certains citoyens espèrent toujours faire changer d’idée l’administration. La situation est telle qu’ils réclament du soutien psychologique. 

Écoutez Geneviève Pettersen, avec Luc Ferrandez, alors qu'elle aborde la saga des cerfs de Longueuil.

Certains citoyens avancent qu’ils auront besoin d'aide psychologique suite à cet abattage.

«Sans vouloir minimiser le désarroi de ces gens-là, parce que probablement qu'ils vivent de vraies émotions, mais en même temps, un instant. Je veux dire qu'on se déchire la chemise comme ça pour des cerfs. C'est vraiment une espèce de phénomène de compassion à deux vitesses», dit la chroniqueuse.

«Il y a même quelqu'un au Conseil de ville qui a fait des parallèles entre ce qui allait se passer avec les cerfs de Longueuil et ce qui se passe avec le Hamas, avec les attaques contre Israël. Je te jure, c'est épouvantable. Incroyable!»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Geneviève Pettersen

Aider les 18 ans à la DPJ: «Ça ne passe pas le test de la réalité»
Discussion autour du film «Le consentement»
«Allez chez le dentiste, est-ce un sport de riches?»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30