Aller au contenu

Le site Omegle est enfin fermé

Le site Omegle est enfin fermé
Le site Omegle a été fermé en raison d'une poursuite. / PC

Une plateforme qui était devenue un repère de pédophiles et de prédateurs vient d'être forcée par les tribunaux de cesser ses opérations. Personne de bien intentionné ne regrettera Omegle, lance Geneviève Pettersen. 


Écoutez la chronique de Geneviève Pettersen au micro de Luc Ferrandez sur la fermeture du site controversé Omegle.


«Pour tous les organismes qui s'occupent de l'exploitation des enfants, de la lutte contre l'exploitation des enfants au Canada, aux États-Unis, en Europe, c'était un drapeau rouge ce site-là», précise Geneviève Pettersen.

«Ce qui l'a fait fermer, c'est une poursuite au civil de 22 millions de dollars qui a été déposée en 2021 en Oregon par une jeune victime américaine qui était tombée à l'âge de onze ans dans les filets d'un prédateur», ajoute-t-elle.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

«On est loin derrière les autres provinces» -Iohann Martin
«L'âge d'or des clubs à Montréal est révolu» - Geneviève Pettersen
«Sur 230 tonnes de textile, on en réemploie 200 tonnes»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00