Aller au contenu

Taux d'intérêts élevés: Pierre Poilievre lance un cri d’alarme

Taux d'intérêts élevés: Pierre Poilievre lance un cri d’alarme
Philippe Léger / Cogeco Média

Le chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, lance un cri d’alarme.

Il soutient que les familles qui ont contracté un prêt hypothécaire en 2020 et qui doivent bientôt renouveler leur entente avec les banques, n’arriveront pas financièrement si les taux continuent d’augmenter.


Écoutez le chroniqueur politique Philippe Léger au micro de l’animateur Luc Ferrandez. 


«C'est très difficile de prédire des crises économiques, mais je trouve ça très, très habile de la part de Pierre Polievre d'aller sur le terrain du logement, sur le terrain de l'inflation, de mélanger tout ça ensemble pour attaquer Justin Trudeau. Pourquoi? Parce que ça permet à Pierre Polievre de revenir sur, à mon sens, une erreur historique que Justin Trudeau et la Banque du Canada ont fait en 2020.»

Philippe Léger fait référence à juillet 2020, alors que la Banque du Canada disait qu’on pouvait emprunter des hypothèques sans souci et que les taux allaient rester bas très longtemps. 

«Justin Trudeau, en septembre 2020, après le discours du Trône, un discours important, disait: “on peut dépenser plus, on peut en faire plus parce que les taux pour les décennies à venir, les emprunts qu'on va faire, vont rester bas”. Donc, ces deux déclarations-là, autant de la Banque du Canada que Justin Trudeau, permettent un peu de créer une certaine inquiétude des Canadiens, peut-être une inquiétude qui est légitime et qui permet à Pierre Polievre d'exploiter ce sentiment-là et cette peur-là.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Léger

«J'ai de la misère à voir comment il peut se sortir de ce pétrin»
«On s'aperçoit que les électeurs quittent de plus en plus le navire»
«L'âge d'or des clubs à Montréal est révolu» - Geneviève Pettersen

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00