Aller au contenu
Entrevue avec le ministre Jean-François Roberge

Affichage commercial: «Il faut qu'il y ait une nette prédominance du français»

Affichage commercial: «Il faut qu'il y ait une nette prédominance du français»
Le ministre Jean-François Roberge / La Presse Canadienne

À compter de juin 2025, des dispositions importantes de la nouvelle loi sur la langue française doivent entrer en vigueur pour les entreprises établies au Québec.

L’une des mesures phares concerne la démarche de francisation que doivent entamer les petites entreprises de 25 à 49 employés avant le 1er juin 2025.


Écoutez le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, faire le point au micro de l'animateur Louis Lacroix.


Par ailleurs, une entreprise dont la marque de commerce est dans une autre langue que le français devra s'assurer de faire une plus grande place au français sur la façade de son commerce.

«Il faut qu'il y ait une nette prédominance du français. C'est-à-dire au moins deux tiers de Français, deux fois plus de français que tout autre langue. On peut penser à l'anglais, mais il peut y avoir aussi d'autres langues qui sont utilisées dans l'affichage et les commerçants. Les gens d'affaires ont jusqu'à juin prochain, donc grosso modo un an pour faire les ajustements si nécessaire. La majorité des commerces sont déjà corrects, respectent déjà cette nouvelle réglementation, mais on sait très bien qu'il y a plusieurs commerces qui vont devoir ajuster l'affichage de leur devanture.»

Le nouveau règlement vise à renforcer la présence du français et à simplifier les règles actuelles, avec une période d'ajustement d'un an pour les commerçants.

L'Office québécois de la langue française (OQLF) mènera une campagne d'information et augmentera le nombre d'inspecteurs pour veiller au respect de la réglementation.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

«C'est cruel, parce que Chrystia Freeland, c'était la star du gouvernement»
«SuperPatch»: des timbres prétendument bénéfiques vendus à gros prix
«Il y a des endroits où la problématique c'est carrément la nappe phréatique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00