Aller au contenu
Entrevue avec Denis Bolduc

REM: «La logique de profitabilité de CDPQ Infra affecte les besoins des usagers»

REM: «La logique de profitabilité de CDPQ Infra affecte les besoins des usagers»
Une vue sur le REM, dans la région de Montréal / Cogeco Média - Archives

Au  Forum national sur le financement du transport collectif de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), plusieurs voix se sont liguées contre le modèle de financement et de développement du Réseau express métropolitain (REM).

Dans ce contexte, on parle beaucoup de financement des sociétés de transport et des désaccords entre le gouvernement du Québec, notamment la ministre Geneviève Guilbault, les sociétés de transport et les maires des villes...


Écoutez Denis Bolduc, secrétaire général de la FTQ, qui discute avec Louis Lacroix du modèle d'affaires du REM.


«Lors des consultations pour le REM, on a dénoncé la logique de profitabilité de CDPQ Infra qui prend le dessus finalement sur les vrais besoins des usagers...»

CDPQ Infra, qui a construit le REM, va retrouver son investissement grâce aux tarifs imposés aux usagers qui utilisent le réseau.

Évidemment, les habitudes des usagers du transport en commun ont été modifiées, parfois au détriment de la Société de transport de Montréal, par exemple.

Il y a un manque à gagner de 561 millions de dollars pour l'ensemble des sociétés de transport. Bien qu'une part de cette somme sera assumée par le gouvernement Legault, la pression est forte sur ces sociétés qui peinent à trouver les revenus nécessaires afin d'assurer des services de qualité.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

2e édition de Les Butineries à l'Insectarium
Farnham: une firme de sécurité pour lutter contre la criminalité
Maude Charron surprise d'être nommée porte-drapeau du Canada

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00