Aller au contenu
Expulsion des patients aînés des hôpitaux

Directive du CISSS de la Côte-Nord: «Je n'en reviens pas» -Lionel Carmant

Directive du CISSS de la Côte-Nord: «Je n'en reviens pas» -Lionel Carmant
Le ministre Lionel Carmant / La Presse Canadienne

L'animateur du 98.5 Paul Arcand discute avec le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, de la directive écrite par le CISSS Côte-Nord, qui consiste au besoin à expulser des patients aînés des hôpitaux de la région.

Précisons que l'animateur du 98.5 a traité longuement de cette affaire de document produit par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, lors de sa revue de presse matinale.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, serait d'ailleurs très offusqué par cette directive écrite par le CISSS de la Côte-Nord.

En fait, M. Dubé a assuré en mêlée de presse à Québec, jeudi matin, qu’il a demandé la fin de cette directive permettant l’expulsion des patients aînés d'un hôpital.


Écoutez le Dr Carmant faire le point avec Paul Arcand, jeudi matin, sur cette embarrassante histoire de mémo pour le gouvernement Legault.


«C'est tout à fait à l'opposé de ce qu'on veut mettre sur pied avec M. Dubé et Mme Bélanger. D'ailleurs, je pense qu'ils ont déjà envoyé une missive pour leur dire de mettre fin à cette à cette directive. Ça n'a aucun sens, on s'entend là-dessus.»

Rappelons qu'un mémo, qui a été envoyé le 24 mai dans le réseau du CISSS de la Côte-Nord, concerne les personnes qui se trouvent à l'unité de débordement, à savoir les personnes âgées. Par exemple, cette directive permettrait de forcer une personne malade, qui est à l'hôpital de la région, notamment à Baie-Comeau, de quitter l'établissment pour séjourner dans un CHSLD situé à des dizaines de kilomètres de chez elle. 

Si le patient refuse de quitter immédiatement l'unité de débordement, le personnel de l'hôpital devra «appliquer la pénalité prévue à la circulaire, soit de lui facturer les jours d'occupation non autorisés, de présenter en urgence une demande d'injonction requérant son expulsion de l'hôpital, et ce, sans autre avis ni délai».

Le chroniqueur politique du 98.5, Jonathan Trudeau, a par ailleurs confirmé en matinée que cette directive n'a pas été appliquée par les fonctionnaires, faute de temps. 

Le commissaire au bien-être et aux droits des enfants

Durant l'entretien, le ministre aborde aussi le projet de loi 37, qui a été adopté mercredi.

Celui-ci permettra la création d'un poste de commissaire au bien-être et aux droits des enfants comme recommandé dans le rapport Régine Laurent.

«C'est le porte-voix des enfants, indique M. Carmant. Il va être dans la prévention de la promotion des droits. Puis là je l'ai entendu en cours de commission. Il va également porter un oeil sur les enfants de la protection de la jeunesse. Ça, c'est quelque chose d'unique dont on vient se doter, et j'en suis très fier.»

Sujets aussi abordés lors de l'entrevue:

  • La cohabitation est de pis en pis à la Maison Benoît-Labre, le centre d'injection et d'inhalation supervisé à Saint-Henri
  • La relocalisation du refuge pour itinérants au Royal Victoria renvoie des gens dans la rue.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00