Aller au contenu
Expulsée d'un foyer dans le Mile-End

Éviction «de mauvaise foi»: une locataire obtient 50 000$ en dédommagement

Éviction «de mauvaise foi»: une locataire obtient 50 000$ en dédommagement
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Une artiste qui a été évincée de son logement du quartier Mile-End à Montréal en 2017, a obtenu tout récemment un dédommagement de 50 000 dollars de son ancien propriétaire, qui avait augmenté le prix du loyer sans respecter sa promesse d’agrandissement.

Christina Ainsworth a été expulsée de mauvaise foi en 2017 par son propriétaire, une entreprise immobilière présidée par Alexander Fisch, sous un faux motif d'agrandissement.

C'est ce qu'on apprend dans un texte du quotidien Le Devoir.

Avec l'aide de son avocate, Me Killian Brown, elle obtient cette compensation financière, dont 40 000 $ en dommages punitifs, après avoir démontré en cour le profit de 57 992 $ réalisé par le propriétaire à la suite de l'augmentation du loyer.

Mme Ainsworth a signé une entente en novembre 2017 dans laquelle elle acceptait de quitter les lieux en échange d’un montant de 5000 $, puisque son logement était voué à être agrandi.


Écoutez Christina Ainsworth, la locataire, et Me Kimmyanne Brown, avocate, qui discutent de ce jugement du Tribunal administratif du logement (TAL) avec l'animateur Luc Ferrandez.


«C'est le vécu de la locataire et la preuve qui ont parlé d'elles-mêmes. Le profit de 57 992 $ obtenu par le propriétaire suivant l'éviction a aussi été important. [...] Pour dissuader ce genre de comportement, il faut donner une pénalité substantielle... Ça envoie un message aux autres propriétaires, j'espère.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Dans les coulisses du Centre de contrôle des autobus de la STM
Justin Trudeau a-t-il encore des chances de remporter la prochaine élection?
«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00