Aller au contenu

Tout sur l'affaire P. Diddy

Tout sur l'affaire P. Diddy
P. Diddy / Getty Images

Des résidences du rappeur américain Sean Combs, connu sous le nom de «P. Diddy», ont été perquisitionnées, lundi, par des agents fédéraux aux États-Unis. 

La vedette du hip-hop étant au centre de poursuites pour viol et agressions sexuelles.


Écoutez Henri Arnaud en direct d'Hollywood,au micro de Luc Ferrandez, aborder les charges et la complexité du dossier de P. Diddy.

«Est-ce qu’elles sont justifiées de nos jours? Probablement que ça remonte à très longtemps. En fin de compte, on parle encore une fois des années 80-90, d’une période où la drogue, l’alcool et certainement le sexe facile étaient relativement à disposition de ces riches artistes, producteurs, etc. Alors après, est-ce que c’est justifié? C’est vraiment une discussion qui circule depuis depuis longtemps maintenant, parce qu’on a ici, par exemple, l’une de ses ex qui est restée avec lui pendant plus de dix ans, qui l’a accusé quatre ans après leur séparation de violence sexuelle et même de viol. Tout ça, ça a été réglé en dehors des tribunaux. Il a certainement payé beaucoup d’argent pour qu’elle supprime sa plainte. Et une fois que la nouvelle de cet arrangement entre eux a été connue, c’est là où énormément d’autres personnes ont commencé à parler. Donc c’est là où c’est toujours délicat parce que ces gens parlent. Est-ce qu’ils parlent parce qu’ils sont encore affectés longtemps après? Est-ce qu’ils parlent parce qu’ils veulent eux aussi recevoir un gros chèque? »

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les agences privées bientôt interdites dans les centres jeunesse
Raser des milliers d'arbres pour une y construire une école verte?
Retour à la compétition pour Sylvie Fréchette

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00