Aller au contenu

La perte de cheveux chez les femmes, encore un tabou en 2024

La perte de cheveux chez les femmes, encore un tabou en 2024
Nathalie Normandeau / Cogeco Média

Alors que la calvitie des hommes est un sujet connu, la perte de cheveux chez les femmes l'est cependant, moins. 

Pourquoi est-ce encore un tabou, alors que cette condition, appelée alopécie, touche tout de même près d'une femme sur cinq? 


Écoutez le Dr Michel Chagnon, chirurgien spécialisé en chirurgie esthétique et propriétaire de la Clinique de greffe de cheveux Bédard au micro de Nathalie Normandeau sur le sujet. 

«Ce qui diffère chez la femme, c'est le patron de distribution de la calvitie. C'est une calvitie qui est un peu plus diffuse, qui va en général toucher toute la portion supérieure de la tête, le toupet. On va avoir un peu plus de challenge au niveau de la zone donneuse comme telle.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

La Ville de Terrebonne prépare les jeunes aux catastrophes naturelles
Aide médicale à mourir: Ottawa doit-il harmoniser sa loi avec celle du Québec?
Est-ce un signe de désaveu à l’endroit du gouvernement de François Legault?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00