Aller au contenu
Opération policière

Des photos sexuelles hypertruquées dans une école secondaire

Des photos sexuelles hypertruquées dans une école secondaire
Plusieurs élèves d'une école secondaire de Sainte-Thérèse ont été arrêtés par la police. / Getty Images/YoGinta

Une dizaine de personnes sont impliquées dans une histoire de photos nues fabriquées dans une école secondaire de Sainte-Thérèse. Les policiers veulent inciter les parents à en parler avec leurs enfants.


Écoutez l'entrevue de Paul Arcand avec Éric Huard, préventionniste-enquêteur à la Régie intermunicipale de police Thérèse-de-Blainville et Me Joanny St-Pierre, procureure à la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et coordonnatrice provinciale en matière d’exploitation sexuelle des enfants sur internet


«On parle de plus d'une dizaine de personnes impliquées, de jeunes filles et on a dû procéder à des arrestations», explique Éric Huard, alors que les cas de pornographie juvénile ont presque quadruplé au pays.

«On a découvert un phénomène qu'on ne connaissait pas.  Vous comprendrez qu'une fois que la photo, le contenu est créé, ça se partage rapidement. Ça implique de rencontrer les parents», ajoute-t-il.

La première réaction est souvent de banaliser le geste, tant chez les jeunes que chez les adultes. Mais réelles ou fabriquées, les images peuvent avoir une grave conséquence.

«Dès qu'on a une représentation photographique ou autre où figure une personne qui est âgée de moins de 18 ans ou qu'on présente comme telle, qui donne l'impression que la personne a de moins de 18 ans, se livrant ou présentée comme se livrant à une activité sexuelle explicite, ça peut faire partie de la pornographie juvénile», indique Me Joanny St-Pierre.

«Il faut se rappeler que ce n'est jamais la faute de la personne qui apparaît sur l'image. C'est toujours la responsabilité de celui ou celle qui a créé le matériel, qui l'a distribué par la suite et qui le possède et ç'a des conséquences dévastatrices chez les victimes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Lavallée
En direct
En ondes jusqu’à 12:00