Aller au contenu
Commerce de détail

Vol à l’étalage au Québec: «C'est un fléau»

Vol à l’étalage au Québec: «C'est un fléau»
Il y aurait 15% d'augmentation des vols à l'étalage entre 2022 et 2023. / Getty Images

Le vol à l’étalage bat des records au Québec; en 2023, 1,5 milliard de marchandises ont été volées.

Au début de ce segment, l'animatrice Nathalie Normandeau partage des statistiques étonnantes: il y aurait 15% d'augmentation des vols à l'étalage en 2023 par rapport à 2022. La Sûreté du Québec a ouvert 2640 dossiers en 2023, contre 1478 dossiers en 2021. 

Ainsi, le nombre de vols à l’étalage ne cesse de croître. Ses membres ont perdu environ 1,8 milliard de dollars en marchandises en 2023. En plus, ceux-ci sont de plus en plus violents, s’inquiète le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). 


Écoutez Damien Silès, directeur général du CQCD, à l’émission de l'animatrice Nathalie Normandeau.


«C'est un fléau. Avant les Fêtes, on a fait une consultation pour justement recueillir au niveau de nos membres ces informations qui sont inquiétantes. On les traduit souvent par la situation économique qu'on vit actuellement : la récession, l'inflation, l'appauvrissement de la population. Mais, il y a un élément aussi qui est très important, c'est qu'on s'aperçoit que la violence fait de plus en plus partie ces consultations. Il y a des pertes financières énormes, mais aussi des traumatismes et un climat de peur chez les gens qui se font voler.»

Selon un sondage mené par la firme AppÉco auprès de commerçants pour le compte du CQCD, ces pertes liées au vol à l’étalage représentent environ 1% des ventes totales des commerces.

À noter que le CQCD représente tous les détaillants du Québec (mais pas les restaurants), dont les épiceries, les commerces, les boutiques et les centres commerciaux.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Payer plus cher les immatriculations pour financer le transport collectif?
Northvolt: «Qui réfléchit aux stratégies de communication au gouvernement?»
Loi 31: «c’est dangereux, mais c’est une avancée» -Luc Ferrandez

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30